Statistiques relatives aux candidat(e)s et aux nominations à la magistrature

Du 29 octobre 2020 au 28 octobre 2021

Le 20 octobre 2016, le gouvernement du Canada a annoncé des réformes au processus de nomination des juges des cours supérieures. Dans le cadre de ces modifications et afin d’accroître la transparence et la rigueur, le gouvernement a demandé au Commissariat à la magistrature fédérale de recueillir et publier des renseignements statistiques et démographiques sur les candidat(e)s et les nominations à la magistrature. Recueillis au moyen de l’auto-identification (facultative) des candidat(e)s dans le cadre du questionnaire relatif aux nominations à la magistrature fédérale, ces renseignements statistiques concernent la diversité (page 3 du questionnaire) et les aptitudes linguistiques (page 6 du questionnaire).

Total Genre Diversité Compétences linguistiques dans les deux langues officielles
Homme Femme Autre Autochtone Minorité visible Groupe ethnique/ culturel ou autre Personne ayant déficience LGBTQ2 Femme Lire des documents de la cour Discuter d’affaires juridiques Converser avec un(e) avocat(e) Comprendre les observations orales Rédiger des décisions2 Présider des audiences2 Ensemble des 6 aptitudes2
Applications Received 227 113 114 0 6 40 54 6 10 114 95 76 79 81 58 62 58
Candidates Assessed 360 182 178 0 14 36 61 10 23 178 136 118 116 121 86 92 86
Candidates Highly Rec.1 85 44 41 0 4 10 8 3 7 41 34 30 28 32 21 21 21
Candidates Recommended1 93 42 51 0 4 10 12 0 4 51 35 28 31 30 24 24 24
Candidates Unable to Rec.1 181 95 86 0 6 16 41 7 12 86 67 60 57 59 41 47 41
Judges Appointed 71 31 40 0 4 7 7 0 9 40 28 22 21 24 16 16 16

Veuillez noter qu’en plus des 71 candidat(e)s nommé(e)s, 13 autres juges ont été nommé(e)s ou élevé(e)s à d’autres cours pendant la même période, soit 8 hommes et 5 femmes. Par exemple, ceci comprendrait les juges nommé(e)s aux cours d’appel qui siégeaient précédemment aux tribunaux de première instance. Ainsi, il y a eu 84 nominations pendant cette période.


1. Veuillez noter que dans leurs demandes, les candidat(e)s peuvent poser leur candidature à plus d’une cour. Le ou la candidat(e) peut ainsi recevoir la cote « hautement recommandé(e) » à une cour, « recommandé(e) » à une autre ou « sans recommandation » à une autre cour. Pour faciliter la compréhension, les statistiques ci-dessus reflètent la cote la plus élevée que les candidat(e)s ont reçue des comités consultatifs à la magistrature.

2. Veuillez noter que deux questions quant aux compétences linguistiques dans les deux langues officielles ont été ajoutées au questionnaire (page 6) en novembre 2017. Cependant, certain(e)s candidat(e)s ont été évalué(e)s et nommé(e)s durant cette période selon le questionnaire précédent. De fait, des 71 juges nommés durant cette période, 14 ont utilisé l’ancien questionnaire alors que 57 ont utilisé le nouveau. De ces 71 juges, 20 ont répondu « oui » à toutes les questions relatives aux compétences linguistiques dans les deux langues officielles dans le questionnaire qu’ils ont rempli.

Autres périodes:


Veuillez noter que les statistiques antérieures à octobre 2016 sont disponibles sur la page Rapport des activités des comités consultatifs.